Réponse à l’appel du #citoyeninconnu, pour nos libertés et la démocratie.

Réponse à l’appel du #citoyeninconnu, pour nos libertés et la démocratie.

  • Signé Lilou la Chouette

En route vers la liberté

Me voilà habillée de ma plus belle toilette, parfumée aux senteurs de roses et de jasmin. C’est le sourire au lèvres et le cœur remplit de joie, que je m’en vais rejoindre les Pidous. La neige fraiche me rappelle que l’année passée à la même époque nous étions complètement insouciants, libres et heureux. Dans le train, je m’imagine mille et un scénarios… Nous serons 10 000, nous serons 5, je serai seule, non je plaisante car chez nous les Pidous, nous ne sommes jamais seuls. Je sors du train et avance déterminée jusqu’au Mont des Arts, quelques fourgons, un agent me salue, des jeunes hommes retirent leur masque pour me sourire, la journée commence bien. Sur place, un petit groupe, des drapeaux rigolos, une ambiance de festival, c’est juste génial. Un peu plus tard les gens arrivent, des accolades et des check, c’est vraiment une ambiance détendue.

Des échanges citoyens

De belles rencontres, une belle dynamique et des sourires. C’est un rassemblement qui a du sens. Nous étions une petite soixantaine, mais des cœurs vaillants, bravant le froid en soutient au #citoyeninconnu largement diffusé sur Facebook ces derniers jours. Le message était simple, aussi simple qu’une danse au son de « HK Saltimbanks« , cette chanson reprise en cœur par les manifestants. Liberté, démocratie, les citoyens présents ont pu discuter d’Initiative Citoyenne et d’outils démocratiques qu’il faudrait mettre en place pour plus de transparence de notre gouvernement. Il a été également question des demandes d’autorisations afin de se rassembler entre citoyens adultes et consentants, nous avons pu assister à des prises de paroles.

Désinformation médiatique

Le #citoyeninconnu a réussi à mettre en lumière la désinformation flagrante de nos médias mainstream. Nous pouvons lire dans nos médias, de ce jour, que ce rassemblement était pour lutter contre les violences policières, hors, chaque citoyen est venu en réponse à l’appel du #citoyeninconnu. Nous nous demandons dès lors si ces journalistes ont réellement pris la peine de se déplacer ou s’il s’agit de pigistes qui devaient sortir un torchon avant l’heure du sandwich. Nous sommes épuisés de devoir faire leur travail et réinformer les gens, le journalisme n’est plus un métier, mais plus une copie d’un communiqué de presse fédéral, d’une publicité à gros budget, souvent des articles identiques où deux mots liaisons feront la différence. J’espère sincèrement que les médias mainstream vont se reprendre ou plutôt reprendre leur place d’informateurs, je n’ai lu nul part que ce rassemblement était pour la libération de la Belgique, pour la restauration de la vraie démocratie et pour le respect des droits de l’homme qui sont bafoués depuis trop longtemps.

Une lueur d’espoir

Les manifestants ont chanté, dansé et se sont fait des câlins à grandes échelles… Quelle bouffée d’oxygène, quelle chaleur humaine, je n’aurai voulu être ailleurs pour rien au monde ! La distribution de bananes gouvernementales a été fructueuse, nous avons vu la banane sur les visages. Je me suis posée, comme la chouette que je suis, sur un petit escalier et j’ai pu observer la joie et les rires être communicatifs, les échangent étaient humains et la bienveillance était l’unique encadrement nécessaire… Et elle n’a pas quitté nos manifestants de la liberté.

Merci #citoyeninconnu et à la semaine prochaine pour un nouveau souffle d’espoir. Même heure, même endroit!

2 réponses

  1. Petit Pidou dit :

    Des rencontres Houbastiques ✌

  2. Pat dit :

    Bravo & Merci pour cette belle plume

Les commentaires sont fermés.