Inédit : Des Pidous dans la rue à Charleroi !

Inédit : Des Pidous dans la rue à Charleroi !

Le samedi 31 octobre 2020 à 13h, des citoyens Pidous sont descendus en ambassadeurs dans la ville de Charleroi à la rencontre des citoyens Biped de la ville.

D’où viennent ces Pidous ?

Les Pidous sont des citoyens d’un état libre et démocratique qu’on appelle Pompompidou et dont le Président est le Marsupilami.

Comment se nomme cette action ?

L’action citoyenne se nomme « Asymptomatique« . Un mot très à la mode chez les bipèdes à l’heure actuelle. Raison pour laquelle, nous nous promenons dans la ville avec un panneau accroché autour du coup et sur lequel est repris le mot « Asymptomatique« . Les gens pensaient systématiquement au Covid-19 !

Pourtant derrière chaque panneau, il y avait des noms de maladies différentes. C’est dire le matraquage médiatique !

Quel est le but de cette action ?

Le but de l’action est d’instaurer un vrai débat dans la rue autour des préjugés liés à la crise sanitaire. Crise bien réelle, mais prise comme prétexte par les différents gouvernements des bipèdes pour imposer des mesures anti-démocratiques et foulant au pied les libertés individuelles pourtant inscrites dans la constitution ! Les Pidous ont bien compris ce qu’est une véritable démocratie !

Comment les gens ont-ils réagis ?

Dans un premier temps, les bipèdes étaient un peu intrigués par notre présence et surtout le fait que le mot « Asymptomatique » était systématiquement lié au Covd-19.

Pourquoi cette intrigue ?

Si nous prenons juste le mot « Asymptomatique », il signifie absence de symptômes mais dans le contexte actuel, il signifie apparemment bien plus ! Aujourd’hui, il signifie certes qu’on a pas de symptôme, mais que nous sommes une « Menace » potentielle.

Comment les gens ont-ils réagis par la suite ?

Nous avons pris la démarche d’aller interpeller les citoyens en respectant les craintes et les audaces de chacun. Un dialogue serein et constructif s’est alors installé et beaucoup de citoyens belges ont accueilli la démarche comme étant salutaire et courageuse. Quelques bipèdes ont demandé à notre Président Marsu de bien vouloir leur accorder la citoyenneté de l’Etat libre et démocratique de Pompompidou.